Improvisio : au programme en avril ! On continue à jouer !


On continue l'aventure Improvisio sur le mois d'avril et on est bien contents chez Tadam d'avoir fait ce choix, car la situation semble s'étirer et il nous parait bien loin le temps où nous pourrons nous retrouver dans une belle salle, sur une vraie scène ! En attendant, revoilà plein d'opportunités de garder le lien avec l'improvisation en visio, où que vous soyez, derrière un écran ! Sur inscriptions bien sur :) 

NB : Après inscription, un lien zoom vous parviendra, une heure au plus tard avant le début de l'atelier, pensez à vérifier vos spams. En cas de soucis technique : julie@tadam-impro.fr 

Plusieurs options sur le mois d'avril, attention à bien choisir votre date dans le menu déroulant sur la droite. 

Les ateliers ont lieu à partir de 6 participants et sont limités à 12 pour un confort de jeu et d'échanges. 

SEMAINE 14 : on fait le choix du "come back", on revient sur certains ateliers à réexplorer, parce que revenir en arrière est parfois aussi bon que d'aller de l'avant :

 

  • Mardi 6 avril, de 19h à 21h, un atelier YOUPI  pour jouer dans le tableau : on fait des univers de peintres un cadre de jeu ! Venez jouer dans le bleu de Picasso ou dans les tournesols de Van Gogh, une autre façon de colorer nos impros. Ouvert aux curieux, aux débutants, aux gourmands. 15 euros. 
  • Jeudi 8 avril, de 19h à 21h, un atelier LABO pour jouer avec la logique de l'absurde : aller plus loin dans l'exploration de nos techniques de jeu, expérimenter, prendre des risque, rechercher la dissonance, le paradoxe, la contradiction pour en faire des moteurs de jeu collectifs et cohérents. 15 euros. 

SEMAINE 15 : et si on cassait tous nos codes de jeu ? Lorsqu'on débute en impro, on apprend à lister des règles et on s'applique à jouer dans leur respect, mais en vrai, que se passe-t-il si on les oublie, voire si l'on fait de ces "interdits" des vecteurs de rencontre, de construction, de jeu ? 

  • Mardi 13 avril, de 19h à 21h, un atelier BASIC en mode écriture, avec les contraintes de créativité de l'OULIPO. Raconter des histoires, à plusieurs mains, à plusieurs voix, avec des directives originales et hors cadre. 15 euros. 
  • Jeudi 15 avril, de 19h à 21h, un atelier LABO pour casser tous les codes, s'autoriser les interdits et revenir aux bases. 15 euros. 

 SEMAINE 16 : entends-tu les clochettes tintinnabuler ? Un improvisateur est souvent bien plus attentif à ce qu'il voit qu'à ce qu'il entend. Dressons l'oreille et questionnons sur cette semaine les sons et les bruits de nos impros. 

  • Mardi 20 avril, de 19h à 21h : Un atelier BASIC pour jouer avec les impulsions musicales : la musique est un langage, elle peut devenir un joueur à part entière de chaque impro, laissons lui sa place ! 15 euros. 
  • Jeudi 22 avril, de 19h à 21h : Un atelier Labo anti blabla !  Tu parles trop ? Tu remplis le vide avec tes propos ? Ta parole masque tes inquiétudes de joueur ? Viens réapprendre à parler en impro, respecte le silence et parle si tu as vraiment quelque chose à dire ! Le silence a tant à dire ! 15 euros.

SEMAINE 17 : on veut croire, dans les ateliers Tadam, que l'une des plus belles matières à jouer est celle des relations entre les personnages. Quoi de plus fascinant que les liens qui se font et se défont ? 

  • Mardi 27 avril, de 19h à 21h : Un atelier BASIC pour faire des jeux de relation(s) la force de nos impros. 15 euros.
  • Jeudi 29 avril, de 19h à 21h : Un atelier Labo durant lequel on va consolider tous les liens à travers un format long. Que devient une histoire quand le focus est mis exclusivement sur les relations à tisser entre les personnages ? 15 euros. 
Les ateliers Improvisio by Tadam c'est toujours : 
  • Des ateliers variés, adaptés au format et aux fonctionnalités de zoom, pensés pour être ludiques, interactifs et rythmés
  • Un tarif accessible
  • Un coach expérimenté
  • La possibilité de rencontrer des improvisateurs de France et d'ailleurs 
  • Des objectifs spécifiques permettant la progression individuelle 

On sera là jusqu'à la possibilité de reprise en présentiel, comme une forme de résistance, de combat pour l'improvisation, pour nous ! 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés